ATELIER ARTS MONUMENTAUX

Filière: 

Formation B2 (4p) / Qualification C1 (4p) / Transition C2 et C3 (8p)

Professeur(s): 

Patrick MICHIELS Email : patrickmichiels@ecoleartuccle.be

Horaire: 

Lundi de 18h à 21h20 jeudi de 14h à 17h20

Age d'admission: 

à partir de 16 ans

Localisation: 

Château / SSol / Gauche

Avant tout, ce cours est la porte ouverte vers toutes les expérimentations artistiques. L’imaginaire de chacun y sera considéré comme le moteur indispensable et fondamental de toutes les recherches artistiques réalisées dans l’atelier (quelles que soient leurs orientations). Le vaste champ de l’art contemporain y sera exploré par des techniques aussi diverses que la peinture, la peinture murale, l’art numérique (image, son, vidéo), l’installation, la photographie,… et toutes leurs interactions possibles (cet atelier utilise sans préjugé l’ensemble des médias de l’art ancien et actuel). Donc, l’atelier ne se cloisonnera pas uniquement à la peinture, il s’orientera aussi vers d’autres techniques d’expressions artistiques très diversifiées ( en collaboration avec d’autres ateliers)… en utilisant tous les matériaux nécessaires à la réalisation de projets artistiques (matériaux conventionnels, matériaux de récupération, matériaux industriels etc …), le principe étant de se donner un maximum de moyens disponibles avec un minimum de restrictions. Mais les techniques et les matériaux utilisés y seront toujours considérés comme des « moyens » et certainement pas comme une fin en soi. Les élèves devront en permanence chercher et trouver l’association la plus judicieuse entre leurs moyens techniques et leur expression artistique personnelle. C’est à dire, les moyens techniques les mieux appropriés à leur expression artistique. C’est par l’apprentissage et l’expérimentation de ces différentes techniques et des multiples médias que l’étudiant pourra acquérir et développer son propre langage plastique, la finalité du cours étant de permettre à chaque élève d’affirmer sa personnalité et son univers artistique.
… Chaque élève sera suivi à son rythme dans ses recherches personnelles.
… Jusque là, rien d’extraordinairement singulier.
Par contre, le cours abordera principalement et en permanence deux grands thèmes : La peinture monumentale et l’art public au sens le plus large. Ces deux thèmes étant étroitement liés. Il s’agira pour les élèves de se «défaire » de la peinture de chevalet en développant progressivement une nouvelle perception de l’espace bi-dimensionnel et tri-dimensionnel dans de plus vastes dimensions. Dans un premier temps, il sera surtout confronté à la découverte progressive de la monumentalité.
Il ré-envisagera progressivement son passé pictural pour s’exercer à une nouvelle approche d’un espace bi-dimensionnel plus étendu, il développera une nouvelle vision de l’espace et de son occupation (il apprendra à percevoir son espace autrement). Même si les grandes dimensions ne font pas forcément la monumentalité … Même si la monumentalité ne se définit pas en terme de grandeur mais plutôt en terme d’impact. Une des finalités du cours sera quand même d’amener très progressivement la plupart des élèves vers l’extraordinaire aventure du « grand format » par l’utilisation d’autres outils plus adaptés tels que les pinceaux larges, les spalters, les pinceaux à « rallonge » et surtout par l’apprentissage d’une nouvelle perception de son espace artistique. L’élève travaillera son geste pictural, progressivement plus physique, plus mobile, plus ample. Il reconsidérera sa façon de composer ses travaux pour aboutir progressivement à une nouvelle perception de son espace pictural et à la sensation de donner plus d’ampleur à son imaginaire… Il pourra tout aussi bien utiliser des stratégies très spontanées, plus improvisées ou au contraire faire un travail plus élaboré (de longue haleine) avec la conception d’avant projet et de projet. Cette formation est évolutive et elle amènera progressivement l’élève bien au delà de ses derniers retranchements.
Bienvenue à toutes et à tous !

Téléchargement: